Skip to main content

Communiqué de Presse 23-09-2020

SECRETARIAT DE LA CONVENTION D’ABIDJAN
POUR DIFFUSION IMMEDIATE
Contact: M. Abou Bamba, Secrétaire Exécutif
Convention d’Abidjan/ONU Environnement
Tel: +225 58 551 551
Email: abou.bamba@un.org

 

 

La Côte d’Ivoire va créer cinq (5) Aires Marines Protégées

 

Abidjan, 23 septembre 2020 – La Convention d’Abidjan et ses partenaires se réjouissent de l’adoption en Conseil des Ministres ce mercredi 23 septembre au titre du Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, en liaison avec le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le Ministère des Eaux et Forêts, le Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, le Ministère de l’Economie et des Finances, le Ministère du Tourisme et des Loisirs et le Ministère chargé des Affaires Maritimes, de la communication relative au projet de création de cinq (05) aires marines protégées en Côte d’Ivoire: (i) l’embouchure du fleuve Cavally entre la Côte d’Ivoire et le Libéria (ii) Grand-Bereby (iii) Parc National d’Azagny (iv) la zone côtière transfrontalière Côte d’Ivoire-Ghana et (v), la Forêt classée de Dassioko dans la région de Grand-Lahou.

 

Ce résultat est l’aboutissement de plus de 7 années de travail initiées par la Convention d’Abidjan et ses partenaires en vue de la création d’Aires Marines Protégées (AMP) pour la première fois dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. La création de ces AMP répond aux objectifs 6 et 11 d’Aîchi du Plan Stratégique de la Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique 2011-2020 qui demandent le renforcement des mesures de conservation des ressources halieutiques à travers l’institution de réseaux d’Aires Marines Protégées comme instruments privilégiés de gestion durable des écosystèmes marins et côtiers. Ces mêmes objectifs font obligation aux Etats membres de désigner au moins 10% de leur littoral comme aires marines protégées.

 

L’identification de ces 5 sites répond à une volonté de s’assurer que chaque région située sur le littoral ivoirien dispose au moins d’une aire marine protégée et surtout de créer les conditions idoines et pacifiques pour une gestion partagée des ressources marines et côtières situées aux frontières maritimes entre la Côte d’Ivoire et ses voisins du Libéria et du Ghana.

 

La Convention d’Abidjan remercie ses partenaires techniques et financiers, en particulier les gouvernements suédois et allemand, ainsi que le ministère de l’environnement de Côte d’Ivoire pour leur contribution à la réalisation de cette première phase du projet. Il est prévu de finaliser la création de l’AMP de Grand-Béréby comme toute première aire marine protégée de l’histoire de la Côte d’Ivoire d’ici la fin de l’année 2020.

 

L’ensemble de ces Aires Marines Protégées seront dotées de plans de gestion afin de contribuer au déblocage du potentiel économique du littoral ivoirien ainsi qu’à la création et la distribution de richesses au sein des communautés dans les secteurs de la pêche, de l’agriculture, du tourisme, des énergies renouvelables, des activités portuaires, etc.

 

 

Contacts:
M. Ariel Medrid – 07113321 – ariel.medrid@un.org
Mlle Vanessa Ahouadjiro – 57365840 – vanessa.ahouadjiro@un.org

 

Note aux éditeurs : La Convention relative à la coopération en matière de protection, de gestion et de mise en valeur du milieu marin et des zones côtières de la Côte Atlantique et de la Région de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et du Sud - en abrégé – Convention d’Abidjan est un programme des mers régionales de l’ONU Environnement. Elle constitue le cadre juridique global pour tout programme lié au milieu marin et côtier ainsi que des ressources marines du versant atlantique de l’Afrique.

 

Une aire marine protégée est : « Un espace géographique clairement défini, reconnu, consacré et géré, par tout moyen efficace, juridique ou autre, afin d’assurer à long terme la conservation de la nature ainsi que les services écosystémiques et les valeurs sociales et historico-culturelles qui lui sont associés ». En d’autres termes une Aire Marine protégée (AMP) est une zone marine (côtière et au large) qui est établie pour protéger des ressources naturelles, culturelles, sociales et économiques d’un endroit particulier.

 

© 2019 Abidjan Convention. All rights reserved.