Previous Next
Abidjan Aquatic Wildlife Partnership 1st Meeting Date : 23rd to 25th July 2018 Venue : Seen Hotel - Abidjan (Côte d'Ivoire)
Atelier national d'opérationnalisation du plan national d'urgence contre les déversements accidentels d'hydrocarbures en mer du Bénin Date : 09th to 11th of July 2018 Venue : Cotonou, Golden Tulipe le Diplomate, Benin L’atelier national d'opérationnali...

Une délégation composée du Dr Ana Ramos, chercheuse à l’Institut Espagnol d’Océanographie (IEO) et du Pr Fran Ramil, de l’Université de Vigo a été reçue le vendredi 16 mars 2018 par l’équipe du Secrétariat Exécutif de la Convention d’Abidjan.


Photo: Abidjan Convention

La rencontre avait pour objectif de discuter de l’opportunité d’initier des activités allant dans le sens d’un appui à la recherche en matière de conservation et de gestion de la biodiversité marine et côtière dans les pays membres de la Convention. Il s’agira à terme d’accroitre les connaissances disponibles sur les ressources halieutiques actuellement exploitées et de faciliter la collecte de nouvelles données sur les ressources benthiques (herbiers, mangroves, canyons, monts sous-marins, stocks halieutiques…).  Le projet prévoit enfin l’accueil et la formation des chercheurs issus des pays membres du CCLME (grand écosystème marin du courant des Canaries). Depuis 2002, d'importantes résolutions et directives ont été adoptées par des organismes internationaux comme l'Assemblée Générale des Nations Unies, la Convention sur la Diversité Biologique et la FAO, appelant à des actions urgentes sur les ressources benthiques, notamment pour protéger la biodiversité et les écosystèmes marins vulnérables, assurer la durabilité des stocks halieutiques et améliorer la gestion des pêches sous juridiction nationale et au-delà.

En mettant en commun leurs ressources et leurs expertises respectives, les trois institutions se donneront les moyens de faire face au défi que constituent la collecte de données, la recherche et la formation sur le benthos. L’Université de Vigo dispose d’une expertise large et reconnue dans la recherche marine et la formation des étudiants diplômés, post-doctorants et doctorants. Pour sa part, l’Institut Espagnol d’Océanographie dispose d’une équipe de scientifiques jouissant d’une large expertise dans la recherche marine en Afrique, dans la cartographie de la biodiversité et des habitats de même que dans la prospection et l'évaluation des ressources marines dans la région. L’IEO est la seule institution à jouir d’une expérience de cette nature dans l’étude des écosystèmes benthiques dans les pays du CCLME. Grâce à son mandat et son expertise en Afrique occidentale, centrale et australe, la Convention d’Abidjan joue un rôle de premier plan dans la conservation et la gestion des ressources et de la biodiversité marine et côtière. Les trois parties ont convenu de préparer un mémorandum de coopération qui portera sur (i) la recherche, (ii) la formation, (iii) et le développement de partenariats techniques et financiers pour mieux définir le cadre de leur coopération future. Enfin, la collaboration avec ces deux institutions permettra à la Convention d’Abidjan de mettre en œuvre les décisions de la COP12 portant sur les lagunes, les déchets marins, la coopération transatlantique et la préparation des rapports sur l’état de l’environnement marin et côtiers en Afrique. Read in English