Previous Next
Atelier de Formation SIG et Transfert de la base de données CCLME Date : 18 au 22 Juin 2018 Lieu : Dakar, Senegal
Réunion du Groupe de Travail Biodiversité, Habitat et Qualité de l’Eau du CCLME Date : 21 au 22 Juin 2018 Lieu : Dakar, Senegal Documents: ACTIVITES GENERATRICES DE REVENUS; ADT CCLME - Agenda Réuni...

Abidjan - Du 12 au 15 février 2018 les locaux du secrétariat de la Convention d’Abidjan ont abrité un atelier de restitution des résultats de la mise en œuvre de l’EESI pilote à San-Pedro (sud de la Côte d’Ivoire) en présence d’une mission de ONU Environnement.

L’objectif de l’atelier était de promouvoir l’EESI et d’en assurer la diffusion auprès des différents acteurs impliqués dans l’élaboration des politiques, plans et programmes en Côte d’Ivoire.

Dans ce cadre, une formation d’une demi-journée a été réalisée à l’intention des experts en Évaluation Environnementale. Cette demi-journée de formation a été l’occasion de présenter l’EESI et de montrer en quoi il était opportun de l’adopter en lieu et place de l’Evaluation Environnementale Stratégique (EES).

D’autre part, une formation d’une demi-journée a été organisée pour les collectivités territoriales, les acteurs locaux (responsables et techniciens des villes et communes), le Conseil Économique et Social (CES) et les partenaires au développement dont la Banque Mondiale, le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), la Banque Africaine de Développement (BAD) afin de leur présenter la démarche de l’EESI préconisée pour la Côte d’Ivoire et la soumettre à leur appréciation pour appropriation.

Par ailleurs, ONU Environnement a fait la présentation des Termes de Référence (TdR) provisoires pour la finalisation de l’EESI à San-Pedro et pour la réalisation d’une EESI dans le secteur minier en Côte d’Ivoire. Les TdR seront finalisés avec l’Agence Nationale de l’Environnement (ANDE).

La Convention d’Abidjan accorde au projet une importance majeure eu égard aux décisions de la COP 12, notamment la décision [CP-12.7] portant sur la politique régionale sur la gestion intégrée des zones marines et côtières avec pour objectif l’amélioration de la coordination et de la communication entre les différents organismes gouvernementaux et autres dans la gestion des zones côtières et marines en vue d'éviter les chevauchements et d’assurer la gestion intégrée et efficace des ressources.

Les travaux de l’atelier ont été sanctionnés par les résultats suivants :

a) Le Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable a félicité ONU Environnement et l’ANDE pour la qualité de leur travail ;

b) Le Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable a demandé que l’EESI soit vulgarisée et que l’EES évolue vers l’EESI ;

c) Le Conseiller Environnement de la présidence de la République de Côte d’Ivoire a félicité l’ONU Environnement et l’ANDE pour le travail accompli;

d) Les experts en Évaluation Environnementale, se sont appropriés l’EESI ;

e) Les experts en Évaluations Environnementales sont prêts à mettre en œuvre l’outil de l’EESI ;

f) Le Conseil Economique et Social confirme sa pleine implication dans la mise en œuvre de l’EESI ; il fera partie de la Commission Nationale.

g) La Banque Mondiale a adhéré à l’outil EESI et soutient l’ANDE dans l’intégration de cet outil dans le Code EES qui est en cours de révision ;

h) Le FEM a annoncé une possibilité de financement pour la mise en œuvre et l’opérationnalisation de la gestion numérique des données environnementales et sociales de l’EESI à San Pédro. Par ailleurs, le FEM veut accompagner l’ANDE, ONU Environnement et la Convention d’Abidjan le processus de vulgarisation de ce nouvel outil ainsi que le renforcement de capacités des parties prenantes