Webinar Marine Biodiversity Beyond National Jurisdiction in the Southeast Pacific and Southeast Atlantic   Event hosted by the Abidjan Convention Secretariat, the Secretariat of the Permanent Commission for the South Pacific...
ABIDJAN CONVENTION SECRETARIAT
FOR IMMEDIATE RELEASE
Contact: Mr. Abou Bamba, Executive Secretary, Abidjan Convention
Tel: +225 58 551 551
Email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Abidjan, 1 August 2018 - The Abidjan Convention, through its Executive Secretary Mr. Abou Bamba, has been invited to join the Advisory Board of STRONG High Seas (Strengthening Regional Ocean Governance for the High Seas). The Executive Secretary of the Abidjan Convention said he was very honoured by the trust placed in the Convention in the framework of this project. This is certainly an important step for the Abidjan Convention in fulfilling its mandate of "protecting, conserving and developing the Abidjan Convention Area and its resources for the benefit and well-being of its inhabitants. "

Lire la suite...

Une conférence de haut niveau portant sur le Partenariat d’Abidjan sur la faune aquatique sauvage marquera la commémoration de la journée africaine des mers et océans, le 25 juillet 2018

Lieu: Seen Hotel, Abidjan, Cote d’Ivoire

Abidjan, 23 juillet 2018 – Une équipe dévouée d’experts spécialisés dans la conservation en Afrique de l'ouest et du Centre, , se réunit cette semaine pour coordonner la lutte pour la sauvegarde de la faune aquatique sauvage menacée d’extinction. Cette alliance, connue sous le Partenariat d’Abidjan sur la faune aquatique, formée suite aux préoccupations soulevées lors de la douzième conférence des parties à la Convention d’Abidjan (COP12) tenue en mars 2017, à Abidjan, vise à freiner l’utilisation non viable des espèces aquatiques en danger ainsi que d’autres espèces dans les pays de l’Afrique de l’Ouest, du Centre et du Sud qui s’inscrit dans le mandat de la Convention d’Abidjan.

Dans le souci de lutter contre cette menace grandissante et lancer officiellement ce Partenariat, la Convention d’Abidjan – en collaboration avec WA BiCC financé par USAID et OceanCare, une ONG Suisse - organisera un atelier de haut niveau du 23 au 25 juillet à Abidjan, Côte d’Ivoire, pour coordonner les actions en vue de mener à bien ce partenariat. Read in English

Lire la suite...

En Côte d’Ivoire, le samedi 9 juin 2018, dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des océans, plusieurs actions ont été conduites dont le nettoyage de la plage de Bassam par le PNUE/Convention d’Abidjan, le Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable ainsi que plusieurs autres partenaires.

Cette année, la Journée mondiale de l'environnement et la Journée mondiale des océans (respectivement les 5 et 8 juin 2018) ont eu pour thème la lutte contre la pollution plastique. Un des temps forts de l’événement fut le nettoyage de la plage de Bassam en présence de la ministre ivoirienne de l'environnement, présidente du bureau de la Convention d'Abidjan pour la biodiversité marine et côtière en Afrique occidentale, centrale et australe.

Lire la suite...

 

ABIDJAN CONVENTION SECRETARIAT
FOR IMMEDIATE RELEASE
Contact: Mr. Abou Bamba, Executive Secretary, Abidjan Convention
Tel: +225 58 551 551
Email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Abidjan, May 28, 2018 - The Abidjan Convention agrees to collaborate with the International Union for Conservation of Nature (IUCN) in supporting countries within the Abidjan Convention’s area to improve governance mechanisms, finalize, adopt and implement Abidjan Convention new protocol on the regulation of offshore oil and gas activities.
This project, which is included in the UN Environment Programme of work for the period of 2016-2017 will be profitable to Cabo Verde, The Gambia, Guinea, Guinea-Bissau, Mauritania, Senegal and Sierra Leone.
The agreement signed between UN Environment and the International Union for Conservation of Nature and Natural Resources aims at supporting UN Environment through its regional seas programme, the Abidjan Convention, in facilitating the development, adoption and implementation process of the Additional Protocol to the Convention on Environmental norms and standards for the exploration and exploitation of offshore oil and gas activities.

Lire la suite...

Abidjan, 21 mars 2018 - Depuis 2012, le 21 mars est la date choisie par l’Assemblée Générale des Nations Unies comme Journée Internationale des forêts. Tous les ans, l’événement est l’occasion de faire prendre conscience de l’importance majeure que représentent les forêts. Le thème retenu en 2018 pour célébrer marquer l’événement est « les forêts au service des villes durables ».

Le rôle que jouent les forêts de mangroves est capital à bien des égards. Pour les poissons, elles constituent des frayères privilégiées (zones de reproduction). Elles sont également d’efficaces protections pour les habitats côtiers et insulaires en même temps qu’elles freinent ou ralentissent l’érosion côtière. Sur le plan de l’activité économique, les rendements rizicoles en zones de mangroves sont supérieurs à ceux des écosystèmes continentaux.  De plus, tout en jouant le rôle de précieux puits de carbone dans un contexte de réchauffement climatique, les forêts de mangroves offrent des opportunités réelles au secteur de l’écotourisme.

Dans le Sud Est du Nigéria, l’Etat de Cross Rivers abrite le plus grand parc du pays. Nichée dans un écosystème de mangroves, sa capitale, Calabar fait partie de ces cités qui vivent en harmonie avec la nature.

Toutefois, les forêts de mangroves sont soumises à des pressions intenses du fait de l’activité anthropique qui constituent pour elles une menace réelle. Près du 1/3 des forêts de mangroves ont ainsi disparu en un quart de siècle en Afrique occidentale et centrale.

A travers son protocole additionnel relatif à la gestion concertée et durable des écosystèmes de mangroves la Convention d’Abidjan dispose d’un instrument lui permettant de jouer un rôle de premier plan dans la préservation des forêts de mangroves. La célébration de la journée internationale des forêts donne l’occasion au Secrétariat de la Convention d’Abidjan d’attirer l’attention sur les menaces qui pèsent sur les mangroves en Afrique et de rappeler la nécessité de mieux protéger ces écosystèmes fragiles.

Lire la suite...

Abidjan, March 20, 2018 - A delegation composed of Dr. Ana Ramos, a researcher at the Spanish Institute of Oceanography (IEO) and Prof. Fran Ramil, from the University of Vigo, met with Mr. Abou Bamba, Executive Secretary of the Abidjan Convention, surrounded by his team.

The purpose of the meeting was to discuss the opportunity of initiating activities supporting research on the conservation and management of marine and coastal biodiversity in countries of the Abidjan Convention. This will ultimately increase the knowledge available on the fishery resources currently exploited and facilitate the collection of new data on vulnerable marine ecosystems, including aquatic species living near the seabed, among others (the benthos). Read More

French

 

PRESS RELEASE

ABIDJAN CONVENTION SECRETARIAT
FOR IMMEDIATE RELEASE
Contact: Mr. Abou Bamba, Executive Secretary of Abidjan Convention
Tel: +225 58 551 551
Email: Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Time for blue economies in Africa, Abidjan Convention Executive Secretary says

Abidjan, 28 March 2017 - The need to link the protection and conservation of the marine environment with sustainable development and improved livelihoods for local communities was highlighted when specialists from five continents began meeting on Monday 28 March in Abidjan, Côte d’Ivoire, at the Expert Segment of the 12th Conference of the Parties to the Abidjan Convention.

Addressing the meeting, the Executive Secretary of the Abidjan Convention, Abou Bamba, noted that this year’s Conference marked a break with the past, when the focus was on conservation without necessarily mainstreaming the development needs of the population of West, Central and Southern Africa.

Taking West Africa as an example, he noted that the region’s coastal zone was the source of 56 percent of its gross domestic product, which amounted just under 623.5 billion dollars in 2015, according to the World Bank.

The Guinea Current Large Marine Ecosystem, located off the West African seaboard, “is one of the world’s most productive marine and coastal areas”, he said, adding that “the value of the environmental goods and services provided by its coastal and marine resources is estimated to be some US$18 billion a year”. [See more]